• Menée de main de maître par Véra Sayad

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Pour fêter la fin de la deuxième semaine du mois d'octobre, mon livre "Chloé face à son miroir" sera intégralement gratuit au format kindle, sur le site amazon, vendredi 11 et samedi 12 octobre.

    C'est une excellente nouvelle.

    Chloé face à son miroir en cadeau

    Partager via Gmail Yahoo!

    2 commentaires
  • Comme chacun peut le constater lors de ses visites : amazon est une jungle au sein de laquelle il est fort difficile de se repérer dès lors qu’on part à la recherche de LA pépite, l’ebook 24 carats dissimulé dans les racines d’un baobab millénaire infestés de singes acariâtres et mal élevés.

    Le mieux, dans ce cas, est de laisser faire les professionnels, les vrais, alliant cœur conquérant, menton volontaire et mollets en acier trempé. En un mot : moi.

    Ainsi, lors de ma dernière expédition, je suis tombé sur une véritable petite merveille. Et là, je suis dans l’obligation de te demander, cher lecteur, ta carte d’identité afin de vérifier si tu as bien 18 ans révolus. Oui (car tu l’as compris, malin comme tu es) il s’agit d’un ebook coquinou. Mais attention, un ebook coquinou écrit par Maskerade Jason n’est pas un ebook coquinou comme les autres. Qu’on en juge :

     

    http://www.amazon.fr/Institutrice-suceuses-ebook/dp/B00EXTYZUK/ref=cm_cr_pr_product_top

    Pour un prix défiant toute concurrence,  Maskerade Jason offre sur 3 pages intenses un véritable concentré d’érotisme torride, avec une intrigue admirablement ciselée et des personnages fascinants, à la psychologie complexe et intrigante. Autant vous dire qu'on ne lâche pas sa liseuse avant la fin ! Il offre par ailleurs - cerise sur le gâteau - une faute d’orthographe dès le titre - qui laisse présager d’un style ivre de liberté qui a su se débarrasser des oripeaux poussiéreux de notre vieille langue archaïque.

    Dans sa profession de foi, Maskerade Jason déclare : “ j'espère que vous trouverais du plaisir à lire mes récits “.

    Mission accomplie au-delà de toute espérance.

     

    Les pépites d'amazon (int - 18)

     Dans les rayons d'amazon, à la recherche d'un ebook de classe internationale

    Partager via Gmail Yahoo!

    6 commentaires
  • Bonjour chers amis !

    J'ai le plaisir de vous présenter mon dernier roman qui s'intitule, comme vous avez déjà pu le deviner si vous êtes un fin observateur : "La malédiction des vampires du crépuscule".

    Mais qu'est-ce donc ?

    "La malédiction des vampires du crépuscule", c'est une enquête policière à couper le souffle, menée tambour battant par le légendaire inspecteur Guacamol, aidé dans sa tâche par sa secrétaire (intérimaire) la pimpante Milena, qui apporte sa touche glamour frippon à cette ténébreuse histoire d’enlèvement dans le milieu prestigieux du show-bizness.

    A la croisée de l’inspecteur Clouseau (pour le sens de la déduction) et de Frank « Y a-t-il un flic » Drebin (pour le goût de l’action), Guacamol est un policier hors norme, doté d’une logique bien à lui qu’il réussit néanmoins, grâce à un charisme à toute épreuve, à imposer à son entourage ébahit.
    Pour les besoins de son enquête, il se retrouve plongé dans un monde où l’absurde prend nettement le pas sur la réalité, un monde où les chanteuses de charmes ont des moustaches, les secrétaires dansent sur les bureaux, où les gangsters éventrent des nounours en peluche… Le résultat : un roman trépidant et iconoclaste, où flotte bien souvent l’esprit du non-sense et des Monty Python. 

    Extrait :
    Une fois de retour à l'hôtel de police, Milena entreprend de préparer des spaghettis carbonara dans la bouilloire du service [...]
    — Vous, vous n'avez pas l'air dans votre assiette, dit Milena d'une voix détachée tout en versant une généreuse portion de pâte dans le mug du policier.
    — Comme par hasard il n'y a pas un seul lardon dans ma portion, grogne Guacamol les mâchoires serrées..., et qui c'est qui va tous les récupérer, hein ?
    — Dites-moi plutôt ce qui vous tracasse...
    — J'ai un mauvais pressentiment sur le dossier Bruckner, j'ai peur qu'il lui soit arrivé quelque chose de sérieux.
    — Je voulais dire : ce qui vous tracasse vraiment...
    — Eh bien... pourquoi les lardons ne se répartissent-ils jamais de façon homogène dans la carbonara ? C'est un truc que je n'arrive décidément pas à piger, et ça me rend malade ! Je suis rarement grossier, mais : merde !

    Si vous voulez acquérir l'ebook de "La malédiction des vampires du crépuscule" pour la modeste somme de 1,02 euros, rien deplus simple : il suffit de cliquer sur l'image juste en dessous.

     

    LA MALÉDICTION DES VAMPIRES DU CREPUSCULE

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique