• Brèves de Brive ou pas ?

    Comme le New York Time l’annonçait récemment, je m’apprête à participer à la Foire du livre de Brive-la-Gaillarde qui se tiendra les 7, 8 et 9 novembre prochains. Durant ces trois jours j’aurai l’occasion de m’asseoir sur une chaise, derrière une table sur laquelle seront vraisemblablement empilés les exemplaires de mon ouvrage « Comment devenir un brillant écrivain » qui n’auront pas encore trouvé d’armoire normande à caler. Fort heureusement, la durée de ces épreuves se limitera à deux heures par jour, en fin d’après-midi, ce qui me laissera un temps vacant assez considérable dans une ville inconnue où par ailleurs je ne connais personne. Je disposerai donc de tout le loisirs nécessaire pour fureter à droite, à gauche (selon l’agencement des allées) au milieu de ce salon du livre qui, dit-on, est en importance le deuxième de France après Paris. On annonce du beau monde - Frédéric Beigbeider, Amélie Nothomb, entre autres- et peut-être aurais-je la joie de partager ma modeste chambre d’hôtel avec l’un d’eux (j’avoue que je préférerai nettement Beigbeider, il paraît que Nothomb ronfle comme une chaudière mal entretenue, c’est Beigbeider qui me l’a dit).

    Bref, tout ça pour dire que ce petit séjour pourrait donner lieu à un compte rendu distrayant.

    Reste à savoir si cela intéresse quelqu’un… D’où ma question : dois-je me munir de mon crayon et de mon calepin pour me rendre à Brive ?

    Pour répondre, le « sondage » se trouve dans la colonne de gauche.


    Foire de Brive : une foule impatiente
    se presse auprès des vedettes de l'édition

    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 23 Octobre 2008 à 09:11
    Aude
    Oh oui racontez nous.
    2
    Jeudi 23 Octobre 2008 à 11:32
    Daniel Fattore
    Je crois savoir que le train de la fête du livre de Brive est très nourrissant, et à la fois désaltérant et éthylique. Je vous souhaite bonne chance et attends avec impatience votre compte rendu. Quant au problème du crayon, peut-être que l'organisateur de Brive vous fournira tout ce qu'il vous faut pour dédicacer ou pour vous gratter l'oreille.
    3
    Jeudi 23 Octobre 2008 à 13:44
    Pffftt...
    To Brive or not to Brève... Bon, j'm'en vé aller cocher sur la gauche donc... N'oubliez pas votre billet de train du Livre cher AC, il y ora du bô monde c certain, et kan bien même personne, c tjs un bonheur de traîner en gare avec calepin et crayon... Enfin moi j'écris ça, j'écris rien koi...com d'hab...
    4
    Jeudi 23 Octobre 2008 à 22:46
    Himgary
    XD Oui, tu dois y aller, car il n'y a pas que l'oreille que tu peut te gratter.
    5
    Samedi 25 Octobre 2008 à 11:16
    Nexuses
    ouais, tout ça ne me dit pas comment on écrit un super roman brillantissime du siècle .... ;-)
    6
    Dimanche 2 Novembre 2008 à 11:34
    Bon, d'accord pour un compte rendu sur Brive, mais pas de moquerie, ( a part si vous rencontrez J-P Bâchet.)
    7
    Jeudi 6 Novembre 2008 à 16:57
    Amitiés d'un petit poète...
    8
    Dimanche 9 Novembre 2008 à 22:55
    clem
    Bien que je sois née à côté de Brive, je ne pourrai pas venir, car je travaile. L'école a repris pour tout le monde. C'est bien dommage. Je ne vais plus à l'école, j'y travaille.. travaille.. lol J'espère que vous aurez beaucoup de lecteurs.. clémentine
    9
    FG l
    Jeudi 17 Novembre 2011 à 16:09
    FG						
						
			l
    Valentine Goby : la note sensible, non ? Il me semble l'avoir lu... pas mal... très "livre de jeune fille"... Je ne sais plus bien... Les autres inconnus... et là, j'espère une réaction indignée... mon ignorance crasse... Je viens de terminer l'Amour des Maytree d'Annie Dillard... superbe, du coup je me suis attelée à Thoreau et bientôt mon préféré... Le Clézio... pour la vie...
    10
    FG l
    Jeudi 17 Novembre 2011 à 16:09
    FG						
						
			l
    Au risque de vous vexer, je remarquerais volontiers que, pour un écrivain, vous n'êtes pas à la hauteur en matière d'orthographe... étonnant ! Bien que tout soit désormais auto... quelque chose... matique....il est à noter que nos neurones sont en fait moins rapides que nos doigts... ! Je vous chambre ! (enfin je me comprends !). ... Par contre, ce livre, c'est un sujet un peu morbide pour une si joyeuse Foire du Livre, non ? Qu'avez-vous acheté d'autre ? Je croyais que les écrivains étaient centrés sur eux-mêmes et que, perdus dans leurs mondes intérieurs, ils autosatisfaisaient leurs envies d'imaginaire ?
    11
    FG l
    Jeudi 17 Novembre 2011 à 16:09
    FG						
						
			l
    Bizarre il me semblait que c'était un Gallimard, couleur Gallimard quoi, "beijjaunorangétristemaiclasse", pas rouge... Ah mais oui, vous l'aviez déshabillé ! .... Dommage, j'aurais pu vous l'échanger contre "L'homme à l'autographe" de la belle Zadie !
    12
    fg l
    Jeudi 17 Novembre 2011 à 16:09
    fg						
						
			l
    Mais les lecteurs ne sont pas des "gens" ! Ce sont des êtres sensibles, timides, fleurs bleus... Ils imaginent les écrivains rayonnants de culture et d'envie de partager ! Et puis, je trouve ça joli une rencontre ratée avec un écrivain parce qu'il lisait le livre... d'un autre... Lequel au fait ? Allez soyez honnête... j'ai cru voir Gallimard mais pas osé me coucher sur le comptoir...
    13
    FG l
    Jeudi 17 Novembre 2011 à 16:09
    FG						
						
			l
    Déception terrible : je suis allée à Brive le coeur plein d'émoi et la carte bleue frétillante. J'entre dans la foire, je tournicote, c'est plein d'écrivains alignés comme des laitues en rang... d'oignon ! Les visiteurs semblent souvent gênés parfois presque couchés sur la table l'oeil humide et la main tremblante. Et soudain, merveille des merveilles, vous ! Votre nom, votre chaise et dessus, lumineux vous ! Je m'approche le sourire aux lèvres, je prends doucement votre livre entre mes mains, je vous regarde... et bien, rien, que dalle, des clopinettes, des nèfles, vous êtes resté les yeux obstinément baissés sur un livre (lequel d'ailleurs ?), ne m'avez pas vu réaliser une magnifique danse de la pluie... j'ai reposé votre livre, je suis partie... vous n'auriez pas du venir à Brive... pour lire il y a des endroits autrement plus chaleureux... Sans rancune...
    14
    FG l
    Jeudi 17 Novembre 2011 à 16:09
    FG						
						
			l
    Tiens, moi aussi j'vais à Brive à la Foire du Livre : j'aime bien les foires... plus que les salons... on y croise des bestiaux pas sauvages, on y tâte des culs, on y mange à tous les râteliers, on y trimbale des charettes... mais je m'égare... Frédéric au secours ! ! ! ! !
    15
    Genma
    Jeudi 17 Novembre 2011 à 16:09
    Genma
    Vous ne seriez pas allé à la représentation de "Tartuffe" hier au théâtre de l'Odeon ? Et pourquoi le correcteur d'orthographe est en latin ici ? Sinon j'ai acheté votre bouquin ! Super, même s'il y a des passages déjà lus sur le blog...
    16
    Maudit-bic
    Jeudi 17 Novembre 2011 à 16:09
    Maudit-bic
    Brives la Gaillarde, Brives la Gaillarde ! tout le monde descend, les Bêtes et les gens. Les carnet et crayons idem, cela va de soi.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :