• Des livres drôles

    Comme vous le savez, l'humour est un domaine où il faut se montrer extrêmement prudent. Tout simplement parce que l'on ne rit pas de la même chose, et que certains livres jugés désopilants par certains seront tenus pour sinistres par d'autres. (voir illustration).
    Aussi, suite à la demande de Stéphanie, pimpante lectrice de 78 ans qui nous écrit d'un petit village du Loir-et-Cher (mais les informations restent à vérifier), nous allons tenter, sur la pointe des pieds, de vous présenter une petite sélection de livres drôles, ou qui font rire, ou humoristiques, enfin appelez ça comme vous voudrez.


    J'ai remarqué que bien souvent, les livres drôles comptent peu de pages, sans doute parce que les plaisanteries les plus courtes sont les meilleures. Mais il y a des exceptions, comme Hornby, par exemple.

     Sans nouvelle de Gurb - Eduardo Mendoza

    Deux extraterrestres débarquent à Barcelone pour une mission d'étude. L'un des deux, le fameux Gurb, tente une première sortie de reconnaissance. Pour passer inaperçu, il se transforme en Madonna. Bien sûr, il ne réapparaît pas et son collègue, inquiet, part à sa recherche. Culte, comme diraient les publicitaires qui voient du culte partout (sauf que là, c'est vrai).

     Destins tordus - Woody Allen
     Il y a des hauts et des bas dans les écrits de Woody Allen, mais ce petit recueil a pour avantage de ne compter que des hauts. Je vous conseille particulièrement l'histoire de ce professeur de littérature qui, à l'aide d'un mage, entre littéralement dans l'univers des romans pour aller dragouiller Madame Bovary et autres héroïnes de papier.


    Et qui va promener le chien ? - Stephen Mc Caulay
    Des personnages, majoritairement homosexuels, en pleine déroute affective, dans un environnement haut en couleur. A noter, le portrait du chien, irrésistible. Pour les hétérosexuels dubitatifs : rassurez-vous, les mécanismes sentimentaux sont les mêmes, quelle que soit la préférence sexuelle...

    Des femmes qui tombent - Pierre Desproges
    Oui, Desproges s'est essayé au roman, avec bonheur il faut le dire. On retrouve ici tout ce qui fait son style, au service d'une histoire aussi improbable que structurée.


    Richard Brautigan- Un privé à Babylone
    Brautigan est un poète. Autant dire que son histoire de privé nage dans l'absurde le plus total et la drôlerie la plus débridée.

    Nick Hornby -  Haute fidélité  - A propos d'un gamin - La bonté mode d'emploi
    Avec lui, on ne sait pas trop lequel choisir. C'est drôle, généreux, un peu comme du Gavalda qui serait vraiment réussi.


    J’en ai probablement oubliés, qui me reviendront plus tard. La liste peut bien évidemment être poursuivies par vos soins dans les commentaires…

    Personnes venant d'achever la lecture des "Bienveillantes"
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 27 Mars 2009 à 16:54
    stephanie
    OH merci !!! Me voilà habillée pour l'hiver ...l'hiver de ma vie ça va sans dire, avec mes 78 printemps...Il faut bien se dérider !
    2
    Vendredi 27 Mars 2009 à 16:57
    Rien que pour avoir cité Brautigam, je vous pardonne tout: Vos livres de Marc Levy, cachés sous votre lit, votre compil des meilleurs tubes de la compagnie créole et votre receuil de blagues de Bigart. Manquerai plus que vous donniez un rein à une orpheline et que vous écoutiez du jazz pour devenir un saint. ( Et que vous répondiez à mes mails.)
    3
    Vendredi 27 Mars 2009 à 17:29
    Aude
    Il manque les Tom Sharpe et les PG Woodehouse, le summum de l'humour anglais à mon avis.
    4
    Samedi 28 Mars 2009 à 11:00
    didouchka
    Ah mais c'est qu'on déserpérait de vous revoir un jour! Tous les matins, pleine d'espoir je déboulais en ces lieux pour tomber inévitablement sur la même page. Quelle tristesse. Ouf, vous revoilà!

    Et si vous nous parliez un peu plus de votre frère Théophraste, lequel n'a fait jusqu'ici que de brèves interventions sur ce blog, et gagne à être connu davantage il me semble?
    5
    Despe
    Jeudi 17 Novembre 2011 à 16:09
    Despe

    Bonjour

    Je déterre un post mais pour la bonne cause, donner le titre d'un de mes livres fétiche : La conjuration des imbéciles de John Kennedy Toole

    6
    krisbraz
    Jeudi 17 Novembre 2011 à 16:09
    krisbraz
    Non, je parlais de Calameo, auquel je viens de m'inscrire.
    (dans les marrants, on pourrait ajouter "Un bon dieu pour les ivrognes", de Hervé Bellec, éditions Coop Breizh)
    7
    KrisBraz
    Jeudi 17 Novembre 2011 à 16:09
    KrisBraz
    Le Pleure-Misère (The Poor Mouth) de Flann O'Brien (Irish)
    An ti satanazet, de Jakez Riou (mais c'est en brezhoneg)
    Un Paasilinna ?

    Excellent votre blog. Je vais, je crois, délaisser Assouline.
    A propos, le site d'autopublication, il est vraiment gratos ?
    Continuez !
    8
    Pffftt
    Jeudi 17 Novembre 2011 à 16:09
    Pffftt
    bon j'laisse tomber...j'crois que j'suis censurée automatiquement, ou alors c kan je vé à la ligne...ouahhh tro moderne!
    9
    Pffftt
    Jeudi 17 Novembre 2011 à 16:09
    Pffftt
    j'écrivais donc..merd...et g été coupée...c koi ce binz y a un filtre ici contre les âneries?
    10
    Pffftt...
    Jeudi 17 Novembre 2011 à 16:09
    Pffftt...
    mais ouais l'antimanuel de Bégaudeau c vrai ! Un berlingot concentré ce truc! En fait, même "entre les murs" moi ça m'a fait sourire...quoi? quoi? j'm Bégaudeau??!!
    11
    sol
    Jeudi 17 Novembre 2011 à 16:09
    sol
    Un livre vraiment marrant? "Antimanuel de littérature" de François Bégaudeau. Même si ce n'est pas un roman, c'est l'un des livres les plus drôles qu'il m'a été donné de lire. Et pourtant, je n'ai pas la risette facile. Vous devriez essayez, M Chabossot, je suis sûr que cela vous plaira. D'autant plus que vos deux styles se rapprochent étonnament.
    12
    Marie
    Jeudi 17 Novembre 2011 à 16:09
    Marie
    Cher Aloysius. Merci pour cette sélection. Je me suis procuré, suivant votre ordonnance, "Sans nouvelles de Gurb". Mon problème : mon fils me l'a piqué. Ensuite ma fille me l'a piqué. En fait ce livre guérirait-il aussi le manque d'attrait des jeunes pour la lecture ?
    En tout cas j'ai toujours pas pu le lire.
    Que faire, docteur ?
    13
    salamone
    Jeudi 17 Novembre 2011 à 16:09
    salamone
    Dans quel monde vivons-nous, rien ne nous donne plus vraiment de joie, pour que l'on court vers les temples des rires forcés. ;-)

    Bonne soirée, M Aloysius.
    14
    fg l
    Jeudi 17 Novembre 2011 à 16:09
    fg						
						
			l
    Ah, Fforde excellent... les chutes de mammouths, les bagarres sanglantes dans Jane Eyre... ! Du nonsense comme seuls les britanniques savent le créer !
    A noter la jolie vitrine de la librairie de la rue des Moines dans le 17ème à Paris, sur le même thème
    15
    Robert
    Jeudi 17 Novembre 2011 à 16:09
    Robert
    Le livre de Woody Allen me fait penser a Jasper Fford qui a ecrit plusieurs tres bons romans dont l'heroine est Thursday Next. Dans le premier de ces roman elle est projette dans le livre Jane Eyre... Je vous le conseille, ainsi que les suivants!
    16
    Ricardo
    Jeudi 17 Novembre 2011 à 16:09
    Ricardo
    Cher Aloysius,

    Combien de tubes de prosac engloutis pour étouffer mon angoisse ! Toutes ces semaines sans avoir de vos nouvelles, ces mornes matinées, privé de votre prose, réduit à feuilleter les pages glacées de Playboy ou l'intégrale de Kant... J'avais déjà alerté la Croix Rouge et Interpol... Vous auriez pu avoir péri dans les flammes de votre paillasson, mais la providence veillait ! Heureux de vous lire...
    17
    Pffftt...
    Jeudi 17 Novembre 2011 à 16:09
    Pffftt...
    Je feré bien un mix des com d'Aude et Steph, ça donne genre : il manque Tom Sharp mais rien que pour avoir cité Brautigam je vous pardonne tout (sauf de ne plus répondre à mes mails cela va de soi!)
    ;-)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :