• Les 18 raisons pour lesquelles ce roman a tout pour être un four

    En général, quand on écrit un roman, on essaie dans la mesure du possible de se mettre le lecteur dans la poche à l’aide de quelques recettes bien rodées. Ne dites pas le contraire, je ne vous croirais pas.

    Avec une totale impartialité (qui m’honore), j’ai tenté d’évaluer le potentiel de popularité de « Tentative de rebond en terrain miné ». Eh bien, il ressort qu’avec une moyenne de 4,5 sur vingt, ce roman court à la catastrophe. Voici la liste – non exhaustive – des handicaps qui l’affublent, et qui le prédestinent d’ores et déjà à une carrière pour le moins confidentielle.

    1 - On ne comprend rien à son titre

    2 - Il n’est pas écrit au présent.

    3- Il n’est pas écrit à la première personne.

    4 - Il est plein de phrases longues.

    5 - De temps à autre, il y a un mot dont on a abandonné l’usage depuis une bonne cinquantaine d’années.

    6 - Il n’y a pas de descriptions physiques des personnages, comme on faisait au XIXe siècle.

    7 - Le héros, globalement peu sympathique, n’incite pas à l’identification.

    8 - Les autres personnages ne valent pas mieux.

    9 - Il y a bien une histoire d’amour, mais personne n’a envie de vivre la même.

    10 - Il ne contient aucune recette pour se développer personnellement.

    11 - Sa lecture ne donne pas envie de courir nu sur la plage en criant merci à la vie.

    12 - Le héros n’est pas une fraîche jeune fille espiègle et au caractère bien trempé, mais un quinquagénaire pleurnichard et veule.

    13 - L’action ne se déroule pas à New York, encore moins à Los Angeles.

    14 - Les descriptions poétiques de paysages sont réduites à leur plus simple expression.

    15 - L’action se déroule dans une banlieue, certes cossue, mais une banlieue quand même.

    16 - Il y a finalement peu d’action.

    18 - Il y a moins de 20 % de dialogues.

    19 - Il y a un bien un petit animal mignon, mais il est affligé de sérieux ennuis gastriques.

     

    En résumé, ce n’est pas gagné.

    Les 18 raisons pour lesquelles ce roman a tout pour être un four
    Cette image n'a rien à voir avec l'article.

    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    1
    Dimanche 9 Juin à 13:37
    Caroline

    Oui, mais est-ce drôle ? Parce que cet article l'est vraiment beaucoup !

    2
    Dimanche 9 Juin à 14:27

    Eh bien... je n'aurai pas la prétention de l'affirmer catégoriquement, mais disons que je l'espère de toute mon âme et de tout mon coeur qui pour l'occasion s'unissent pour être plus forts.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :