• Pédagogues du succès : les winners sont sur amazon !

    Oui, amazon a pensé à tout, en offrant la possibilité, à quiconque équipé d’un doigt permettant de cliquer sur le bouton “générer mobi” du logiciel Calibre, d’ouvrir boutique dans son petit paradis KDP. (Si vous ne comprenez pas cette phrase, reprenez la fin de l'article juste au-dessus).

    Résultat, les pages amazon Kindle regorgent de choses écrites par n’importe qui, sur n’importe quoi. Et parmi cet hallucinant catalogue, nous trouvons en bonne place ce que je serais tenté de regrouper sous le terme générique de “pédagogue du succès”.

    Les pédagogues du succès, de toute évidence, adorent leur prochain, quel qu’il soit, et n’aime rien tant que de lui donner un petit coup de main pour décrocher la timbale (dès lors que ledit prochain dispose de deux ou trois euros à investir, eh oui, on n’a rien sans rien). Le pédagogue du succès est un être fascinant, capable de prodiguer de judicieux conseils dans à peu près tous les domaines de l’existence : déboucher un évier, élaborer une composition florale, démonter un carburateur de 2CV, séduire l’être convoité, construire un abri de jardin à 5 étapes claires, et produire un best-seller en moins de 2 heures.

    C'est, vous l’aurez deviné, ce dernier domaine qui retiendra dans un premier temps notre attention.

    Différents types d’ouvrages y coexistent, pour le plus grand bonheur du kadépéiste® débutant :

    - Ceux qui vous apprennent à écrire un livre.

    - Ceux qui vous apprennent à fabriquer un ebook avec vos petites mains.

    - Ceux qui vous expliquent comment vendre votre chef d’oeuvre par palette entière.

    Il arrive bien souvent que tous ces livres émanent du même auteur aux compétences multiples, parfois dissimulé sous d'habiles pseudonymes (surtout lorsqu’il exerce par ailleurs son expertise dans des domaines très différents, tel que “les 200 positions pour rendre votre mari fou d’amour” ou “Usage du BA13 dans les travaux d’insonorisation”).

    Intéressons-nous pour commencer aux méthodes d’écriture sensées transformer l'apprenti auteur quasi analphabète en Victor Hugo des temps modernes. Comme vous ne l’ignorez pas si d’aventure vous avez essayé d’écrire un roman, ou même si vous avez poursuivi assez loin vos études pour vous retrouvez nez à nez avec l’épreuve du BAC de Français : écrire n'est pas facile, ça demande un certain travail, c'est fatiguant, bref c'est pas fun. Or l’auteur KDP débutant n’a que faire de savoir jongler avec les adverbes et les imparfaits du subjonctif tout en narrant une histoire qui tienne debout. Ce qu’il veut, c'est GAGNER DES SOUS, et si possible rapidement, parce que bon, on n’a pas que ça à faire non plus et “Les Ch’tis à Miami commencent dans un quart d’heure. Et c'est précisément ce que va lui faire miroiter son désormais nouveau meilleur ami, le pédagogue du succès, à travers une présentation quasi pyrotechnique de son incomparable somme (qui en général ne dépasse pas 30 pages).

    Prenons un exemple, glané parmi tant d’autres au hasard de nos pérégrinations sur notre site chéri amazon. Il s’agit du bien nommé “Comment publier des livres en clonant les succès” écrit par une certaine Amandine Pierafeu. Voici un extrait de la présentation :

    “Ce livre vous apprend à publier des livres à partir des œuvres à succès sur internet. L’avantage de publier de tel livres est que les acheteurs existent. De plus, il est facile de démarrer sur une idée gagnante.

    Si vous souhaitez sortir des méthodes traditionnelles ou tester des solutions qui rapportent alors ce livre vous est destiné.

    A utiliser sans modération.”

    Qui n’a pas eu envie, un jour, de tester des solutions qui rapportent ? Avouez que vous êtes tenté ! Mais attendez ! Il existe encore plus fort ! Car voici venir Hortense Grojean (qui doit être une cousine pas si éloignée que ça d’Amandine Pierrafeu) et son ineffable “Comment publier des livres sans écrire un seul mot”.

     

    Votre main, soudain agitée de spasmes frénétiques, vient de partir comme un seul homme à la recherche de votre carte bleue ? C'est normal. Moi aussi, ça m’a fait ça. Cependant j’ai su trouver aux tréfonds de mon âme les forces suffisantes pour résister à cet impérieux appel, et profitant  du répit, j’ai parcouru la page à la recherche de quelque commentaire susceptible de me fournir un complément d’information.

    Voici ce que j’ai trouvé :

    Monsieur X (il s’agit d’un faux nom, car Jean Michel Courtois, un peu honteux d’avoir cédé à son impulsion première, refuse que l’on divulgue son nom):

    “Le titre de cet ouvrage m'avait attiré parce qu'il semblait plein de promesses. Quelle déception en découvrant que la plus grande part de l'ebook vous explique qu'il suffit de payer un nègre, de demander de l'aide à un étudiant, de copier-coller des textes sur Internet ou de prendre des livres libres de droit. Il n'y a rien d'autre. Bref, tout est tellement évident et succinct que je ne vois pas l'intérêt d'acheter ce livre. Ce n'est bien sûr que mon avis, mais j'attendais tout autre chose...”

    Mince alors ! Il s’agirait d’un attrape-couillon ? Moi qui avais misé beaucoup d’espoir sur Hortense, me voilà en proie à un sévère doute.

    Toutefois, sois rassuré, Monsieur X : ce n’est probablement pas QUE ton avis, et on peut raisonnablement avancer que tous ceux qui ont fait l’acquisition de ce petit chef d’oeuvre s’en sont retrouvés fort marri. Pour te consoler, dis-toi bien qu’ils ne doivent pas être bien nombreux. Pourquoi ne pas les contacter afin de fonder le premier” Club des gogos qui achètent n’importe quoi sur amazon dès lors que le n’importe quoi porte un titre ronflant” ?

     

    C'est tout pour aujourd’hui…
    Ça continue bientôt !

    Les pédagogues du succès : les winners sont sur amazon !

    Entre deux soudures, Jean-Michel écrit des ebooks tels que
    "Percer à Holywood en  5 jours sans parler anglais" ou "Comment devenir
    une vedette de la chanson avec une voix de canard asmathique"

    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    1
    Patrice Valette
    Mardi 2 Juillet 2013 à 14:59

    Je n'aurais pas dit mieux, merci d'avoir, avec humour, traité ce sujet

    2
    Mardi 2 Juillet 2013 à 15:01

    J'ai lu avec attention cet article, jusqu'à sa dernière ligne. Je ne suis qu'au regret de ne pas l'avoir écrit moi-même !

    Si ce genre de "propos" ne font pas de l'ombre aux vrais livres, c'est agaçant cette escroquerie derrière les pages.

    Très bon article donc ! Merci

    3
    Mardi 2 Juillet 2013 à 15:27

    J'attends la suite avec impatience, surtout le coup des ebooks vendus par palettes ( virtuelles on suppose :-) car j'observe que ceux qui commercialisent les méthodes pour vendre des ebooks facilement ( mouarf ! ) semblent être les rares à en vendre à ceux qui n'en vendent pas ( tu m'as suivie j'espère ;-)

     

    4
    Mardi 2 Juillet 2013 à 16:13

    Autre fait marquant: les gens qui expliquent comment vendre des livres par palettes en vendent eux-même généralement fort peu ! La modestie sans doute ?

    5
    Lundi 8 Juillet 2013 à 22:55

    Excellent ! Il y a longtemps que je voulais écrire un article à ce sujet, mais je n'aurais rien à ajouter :)

    D'ailleurs, ça vous dérange si je récupère ce billet pour en faire un ebook : "Comment ne pas céder aux sirènes des marchands de fortune sur Amazon ?" Je le vendrai 2.99€ sur Amazon, ça me semble un prix raisonnable compte tenu de l'argent qu'il va faire économiser à ses lecteurs :)

    6
    Mardi 16 Juillet 2013 à 17:18

    Excellente idée Nicolas ! 

    7
    Lundi 29 Juillet 2013 à 23:35

    J'attends avec impatience la compil' de ces recettes, à savoir la publication de "séduisez l'être aimé grâce à votre évier débouché!" ou "Dictez un best-seller à votre dictaphone pendant que vous changez le carburateur de votre 2 CV".

    8
    Lundi 26 Août 2013 à 00:39

    j'adoooooore !!! à mourir de rire et j'ai toujours autant de plaisir à lire vos articles qui retournent mon ventre mais dans le bon sens !

     

    9
    Dimanche 8 Septembre 2013 à 10:38
    mon café lecture

    Moi aussi j'ai bien ri. J'ai d'abord cru à un canular, ce qui était déjà amusant, mais j'ai poussé le vice à vérifier par moi-même. Surprise ! Tout est vrai ! Sauf à ce que tu aies toi-même écrit ces ebooks pour pouvoir étayer ton articel. Hum... D'accord, je n'ai rien dit...

    Ce genre d'ebooks, qui fleurit un peu partout, n'a pour but que de nous faire croire que l'on va pouvoir gagner rapidement de l'argent, sans rien faire. J'ai dû en télécharger 2 ou 3, gratuits va s'en dire (en m'inscrivant avec une adresse mail poubelle) pour me rendre compte. Et bien je confirme : c'est du vent. Comme tu le dis, une trentaine de pages, double interligne, taille de la police 14, avec de nombreuses pages blanches au début, manière d'étoffer un peu la chose. Quant au contenu : beaucoup de répétitions, des fois que le lecteur, un peu lent de la comprenette (normal, puisqu'il ne sait rien faire) n'ait pas bien assimilé le précieux enseignement. Bref, du grand vide.

    En tout cas, merci pour cet article qui remet les pendules à l'heure, qui plus est dans la joie et la bonne humeur.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :