• (Et moi aussi, cela va de soi !)

    Si vous avez lu Un drôle de cinéma, n'hésitez pas à déposer un commentaire sur amazon : c'est d'autant plus important que cette année, je participe au concours des plumes francophones (oui, je suis une plume francophone...). Le classement se fait en grande partie en fonction des appréciations des lecteurs, donc je compte sur vous, amis lecteurs ! (et non pas Hannibal Lecter).

    Je vous remercie par avance de votre sollicitude, et vous embrasse tous sur le front (avec du rouge à lèvres).

    https://images-eu.ssl-images-amazon.com/images/G/08/kindle/merch/content/KDP/1500x400_V3.jpg

    Comme vous pouvez le constater, c'est du sérieux : il y a la même Marianne que sur les feuilles d'impôt.

    Pour finir, un mot de mon ami Jean Gabin :

    Résultat de recherche d'images pour "jean gabin"
    Comment ? Tu n'as pas encore posté ton commentaire ?
    Partager via Gmail Yahoo!

    1 commentaire
  • Ca y est, après quelques soucis d'ordre technique, "Un drôle de cinéma" est enfin disponible, au format mobi et en broché.

    Pour accéder à sa page, il suffit de cliquer ICI.

     

    Pour lire un extrait :

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Un drôle de cinéma : premiers éléments !

    Marc a tout pour être heureux : une femme qu’il aime, un roman qui trouve enfin un éditeur. Seulement voilà : Fanny – la femme qu’il aime – le quitte : Ras-le-bol de passer ses soirées et ses week-end seule pendant que “Monsieur” peaufine ses chef d’œuvre !

    Tandis que Marc rumine l’échec de son couple, un metteur en scène le contacte : il veut tirer un film de son roman, et invite le jeune écrivain chez lui, du côté de Marseille, pour se mettre sans plus attendre au travail. Entre déprimer dans son appartement ou se changer les idées au soleil, le choix est vite fait.

    Mais la belle aventure tourne court : le lendemain de son arrivée dans le sud, on retrouve le réalisateur mort, assassiné… et tout semble accuser Marc. Lorsque Fanny apprend la nouvelle, elle met de côté sa rancœur et saute dans le premier TGV pour Marseille, bien décidée à tirer Marc de ce mauvais pas.

    Pour arriver à ses fins, elle ne peut hélas que compter sur sa détermination, son courage et… ses lectures de romans policiers ! Pas sûr que ce soit suffisant…

    Les jours passent, son enquête tourne au fiasco tandis que Marc le rêveur, confronté à un univers carcéral qu’il ne maîtrise pas vraiment, déprime chaque jour un peu plus au fond sa cellule…

    Heureusement, Fanny va découvrir que sa logeuse n’est pas seulement une mamie à chat…

    Quant à Marc, il peut compter sur Bouddah…

     

    Une comédie policière menée tambour battant, peuplée de personnages haut en couleurs et de situations désopilantes, où l’émotion n’est jamais très loin.

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Une comédie policière bien frappée sous le soleil du midi ! Plus de détails ultérieurement...

    Un drôle de cinéma, c'est pour bientôt...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique